La police des

Montréalais


Patrouilleurs RIC (Réponse en intervention de crise)

En tant qu’intervenants de première ligne, les patrouilleurs sont régulièrement appelés à intervenir auprès de personnes en crise. Ils sont alors confrontés à des situations difficiles, intenses, voire complexes. Ces événements se déroulent souvent rapidement et le temps de réaction est très court afin d’éviter qu’ils deviennent tragiques.

Selon le modèle introduit en 2013, les patrouilleurs RIC sont des policiers qui, sur une base volontaire, ont suivi une formation spécifique de quatre jours portant sur l’intervention de première ligne auprès de personnes en crise grave ou aiguë.

Les patrouilleurs RIC agissent à titre de premiers répondants sur leur quart de travail. Ils répondent à des appels d'urgence impliquant des personnes en crise en vue de désamorcer rapidement les situations par le biais de la communication. Ils soutiennent et conseillent les autres policiers concernant les meilleures pratiques à appliquer auprès des personnes en crise.

Pour les patrouilleurs, la formation RIC augmente la probabilité d’en venir à une reddition pacifique et de diminuer ainsi les risques de blessure reliés à un emploi de la force autant envers la personne en crise qu’envers les policiers. Les interventions policières efficaces ont aussi un effet à long terme sur les appels répétitifs.

Exemple d’un cas pris en charge par les patrouilleurs RIC

Les patrouilleurs RIC interviennent lorsqu’une personne est dans un état de crise grave ou aiguë. Elle est tellement instable qu’elle représente un danger pour elle-même ou pour autrui. Elle peut être armée ou non, et menacer ou avoir le potentiel d’utiliser la violence.

Par exemple, il peut s’agir d’une personne suicidaire agressive dans son appartement qui n’est pas coopérative et refuse de laisser entrer les policiers. Le patrouilleur RIC et ses collègues vont tout faire pour désamorcer la crise afin que la personne sorte d’elle-même de son appartement pour recevoir de l’aide. Ce type d’appel peut souvent prendre plusieurs heures.

Modèle d’intervention RIC

Cette solution s’inspire du modèle d’intervention policière de « Crisis Intervention Team (CIT) » développé en 1988 à Memphis, Tennessee, aux États-Unis. Ce modèle est d’ailleurs communément appelé le « Memphis model ». Plusieurs centaines de services policiers aux États-Unis et au Canada ont par la suite adopté ce modèle ou l’une de ses variantes afin de parfaire leurs interventions auprès des personnes en crise ou dont l’état mental est perturbé.

Équipe

Une centaine de patrouilleurs RIC sont disponibles au sein des équipes de travail des postes de quartier afin de répondre aux appels nécessitant une intervention auprès de personnes en crise grave ou aiguë.

En 2019, un nouveau groupe composé d’une cinquantaine d’agents seront formés à ce type d’intervention.

Horaire

Les patrouilleurs RIC sont répartis au sein des cinq équipes de travail dans les 31 postes de quartier, offrant ainsi un service 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Offre de service

Les patrouilleurs RIC sont mobiles. Ils peuvent se déplacer rapidement et ils ont les connaissances nécessaires pour bien intervenir auprès de personnes en crise.

Ils agissent également comme personnes-ressources auprès de leurs collègues policiers pour toute question liée à une intervention auprès d’une personne en crise ou avec l’état mental perturbé.

Nombre d’interventions des patrouilleurs RIC

Le nombre d’interventions des patrouilleurs RIC ne peut être comptabilisé, car leurs interventions font partie de leur cadre de travail habituel.

En savoir +

Publications
Personnes en crise ou avec l’état mental perturbé
Formation RIC (Réponse en intervention de crise)
Plan d'action en santé mentale 2015-2020 – Faire ensemble et autrement

Autres pratiques policières innovantes au sein du SPVM
Équipe de soutien aux urgences psychosociales (ÉSUP)
Équipe mobile de référence et d’intervention en itinérance (EMRII)
Formation en endiguement et en désescalade

Reconnaissance
En 2015, RIC a remporté le mérite Ovation municipale, dans la catégorie « Sécurité publique », lors des assises de l’Union des municipalités du Québec.

Dans les médias
Santé mentale: le SPVM formera tous ses patrouilleurs d'ici 2022 - La Presse, 5 avril 2019
Service de police de la Ville de Montréal – Réponse en intervention de crise - Union des municipalités du Québec, 2015



Ville de montréal