La police des

Montréalais


Café avec un policier

Le concept Café avec un policier a vu le jour aux États-Unis en 2011, dans la ville de Hawthorne en Californie sous l’appellation Coffee with a cop. Deux ans plus tard, l’activité s’est propagée à travers 175 villes américaines dans 36 états.

Le concept a fait des merveilles pour maintenir et accroître le lien de confiance auprès de la communauté, des partenaires et ce, dans la perspective de la légitimité des interventions policières.

Le 13 mai 2014, la version québécoise du concept Café avec un policier a été amorcée à Blainville, Mirabel, Saint-Eustache, Deux-Montagnes, St-Jérôme et à la Sûreté du Québec. Depuis, 12 corps policiers du Québec participent au projet, dont le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Comme cette initiative s’intégrait dans la vision du SPVM de se rapprocher de la communauté, l’organisation a débuté le projet pilote Café avec un policier le 12 novembre dernier au poste de quartier 42 (PDQ) à Saint-Léonard. Depuis, 8 postes de quartier ce sont joints au projet et plusieurs autres participeront au cours de l'Année 2016.

Le projet Café avec un policier est une occasion supplémentaire pour les policiers du SPVM d’échanger avec les citoyens à propos de leurs besoins, leurs attentes et leurs idées. Ces rencontres permettent également de rejoindre certaines clientèles qui n’oseraient pas aborder un policier dans la rue ou appeler dans leur poste de quartier pour poser leurs questions. Ainsi, ce contact direct permet de recueillir de l’information, de détecter des problématiques et de proposer des solutions.

Certains policiers prenaient déjà le temps d’échanger avec les citoyens. Le projet Café avec un policier est simplement une façon d'officialiser et de propager l’idée.

En savoir +

Café avec un policier - Page Facebook

Coffee With A Cop campaign connects Montreal police with residentsReportage de Global News

 


Ville de montréal