La police des

Montréalais


L'histoire de FliK

Flik, l'ourson qui voulait devenir policier

FliK est né sur le Mont-RoyalLe 15 mai 1987, un  ourson voyait le jour en plein cœur de Montréal, au pied de la croix du Mont-Royal.

Il était le dernier-né d'une grande lignée d'ours qui, depuis des générations, se vouaient à la carrière de policier. Son père, Polinours, était la mascotte officielle du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) depuis déjà plusieurs années.

Dès son plus jeune âge, l'ourson, passionné par la sécurité et la prévention, rêvait de devenir un jour la mascotte du SPVM, comme son père et son grand-père l'avaient été avant lui.

FliK au CégepChaque jour, il regardait avec admiration son père enfiler l'uniforme du Service de police. Le soir, avant d'aller au lit, dans sa coquette maison située dans les bois du parc du Mont-Royal, il contemplait le paysage de la ville par la fenêtre de sa chambre et rêvait du jour où il irait, lui aussi, à la rencontre des habitants de Montréal pour leur en apprendre plus sur la sécurité et la prévention.

L'ourson grandit vite puis, après avoir terminé ses études secondaires, il s'inscrivit en Techniques policières au Collège de Maisonneuve.  Pendant trois ans, il étudia les différents aspects du métier de policier, pour se diriger ensuite vers l'École Nationale de police du Québec, où passent tous les futurs policiers, afin de se rapprocher encore davantage de son rêve.

Avec son papa Polinours !Après toutes ces années de travail et d'études, l'ourson réalisa son rêve le plus cher le 1er mai 2008, en joignant les rangs du Service de police de la Ville de Montréal ! 

Polinours, le vieux père de l'ourson, décida alors de prendre sa retraite, après plus de 30 ans de service au sein du SPVM. Il quitta ses fonctions l'esprit en paix, sachant que son fils prenait la relève. Il pouvait maintenant  se vouer à sa deuxième passion, après la prévention et la sécurité, bien sûr: la pêche au saumon!

La gagnante Nina McGreggorL'ourson, qui n'en était plus un, devint donc la nouvelle mascotte du SPVM. Mais il restait une ultime étape à franchir : lui trouver un nom! Son vrai nom d'ours étant imprononçable pour nous les humains, un grand concours fut organisé afin de lui trouver un nom que toutes les Montréalaises et tous les Montréalais, jeunes et moins jeunes, pourraient apprendre et utiliser. C'est ainsi qu'il fut nommé Flik, à la suggestion d'une jeune fille de 9 ans.

Flik est aujourd'hui le fier ambassadeur du Service de police de la Ville de Montréal. Tout comme son papa le faisait avant lui, chaque jour, il enfile son uniforme de policier et part rencontrer les Montréalais dans les événements publics, sur la rue, dans les parcs et dans les écoles.


Ville de montréal