La police des

Montréalais


Fraude par chèque

Un individu commet une fraude par chèque s’il fait une fausse déclaration écrite en vue d’en soutirer un bénéfice ou de léser une personne.

Exemples :

  • Effectuer une transaction avec un chèque sans provision ou avec un chèque certifié contrefait
  • Induire une personne à accepter un chèque volé sur lequel une signature a été imitée
  • Encaisser un chèque sur lequel le montant a été modifié
  • Rembourser un montant sur un chèque de paiement en trop
  • Etc.

Quoi faire?

Si vous êtes victime d’une fraude :

  • aviser immédiatement votre institution financière
  • contacter la police ou présentez-vous dans un poste de quartier.

Conseils de prévention

  • Vérifier l’identité de l’individu avec lequel vous transigez : carte d’identité avec photo, chèque personnalisé, etc.
  • S’assurer que le chèque ne porte aucune marque de modification
  • Comparer la signature du chèque avec celle d’une autre pièce d’identité
  • Porter attention à la description physique de l’individu sur le permis de conduire : elle doit correspondre à celle du client
  • Téléphoner à la résidence et au travail du client pour vérifier s’il s’y trouve
  • Être prudent avec les chèques certifiés : vérifier leur authenticité auprès de votre succursale
  • En cas de perte ou de vol, faire immédiatement annuler vos chèques auprès de votre institution financière

En Savoir +

Escroqueries diverses - Centre antifraude du Canada:

Le Petit Livre noir de la fraude - Bureau de la concurence:


Ville de montréal