Accueil Trouver de l'information Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée : s’unir pour la jeunesse

Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée : s’unir pour la jeunesse

Compte tenu de la montée de la violence armée chez les jeunes, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Sylvain Caron ont convié les partenaires institutionnels stratégiques et les partenaires communautaires à participer au forum qu’il tiendra le 24 février 2022 (mode virtuel).

La matinée du 24 février sera nourrie de conférences et l’après-midi consistera en un volet de travail collaboratif avec les partenaires du milieu communautaire dont les résultats alimenteront la deuxième journée de travaux qui réunira les décideurs des milieux concernés en vue de convenir d’engagements communs répondant aux actions prioritaires. La journée du 31 mars  2022 se déroulera en personne au Marché Bonsecours de Montréal  puisque l’assouplissement des mesures sanitaires le permet.

Intitulé Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée : s’unir pour la jeunesse, cet événement vise à trouver et à mettre en œuvre des actions concrètes à cette problématique qui sévit sur l’ensemble du territoire montréalais.

La nécessité d’une action concertée sur tous les fronts

Plus que jamais, la force du partenariat et de la complémentarité s’impose. Aucune intervention ni aucun acteur ne peuvent, à eux seuls, prétendre apporter une solution unique à la violence armée, qui est aussi un enjeu social et non seulement un enjeu de criminalité.

Le SPVM prend déjà plusieurs  mesures pour lutter contre la violence armée. Il en fait sa priorité. Il s’est doté d’un plan basé sur une stratégie concertée pour mettre en place des actions à court, moyen et long terme. Toutes ses  unités sont mobilisées et travaillent sur la problématique de différentes manières : présence policière active, enquêtes, interventions en matière de gendarmerie, de prévention, de concertation et de communication.

Dans ce contexte, la sécurité urbaine est une responsabilité partagée qui nécessite une action concertée. Le SPVM fait donc front commun avec les partenaires institutionnels stratégiques afin de se donner tous les moyens nécessaires pour agir devant l’urgence de la situation.

Une responsabilité partagée avec des engagements communs 

Nous avons tous un rôle à jouer en fonction de nos missions et de nos expertises en vue de prévenir la violence auprès des jeunes.

Nous avons la responsabilité partagée de prendre des engagements communs et porteurs de changement pour notre jeunesse montréalaise.

Les objectifs de cette 2e journée du Forum sont les suivants :

  1. Favoriser la communication entre les partenaires institutionnels et communautaires qui travaillent auprès de la jeunesse montréalaise;
  2. Identifier des priorités de collaboration et initier la prise d’engagements en tenant compte de la mission et de l’expertise de chacun;
  3. Développer un modèle montréalais concerté qui mobilise l’ensemble des intervenants.

*La programmation en bref | Le jeudi 31 mars 2022*

*Vous pouvez accéder à la webdiffusion en cliquant ici

Nous remercions l’Institut du Nouveau Monde pour sa collaboration dans l’organisation et l’animation de ce forum.

Segments webdiffusés

 

8 h 30

Mots d’ouverture

9 h

La parole des jeunes

9 h 15

L’influence des médias sociaux sur la violence armée à Montréal – une des racines de la violence sur laquelle tous les acteurs peuvent agir (SPVM)

9 h 45

L’échange d’information – une composante indispensable pour faciliter l’intervention de chaque acteur au bon moment (SPVM)

10 h 20

Pause

Segments non webdiffusés

 

10 h 35

Travail collaboratif sur le projet d’engagement

12 h

Dîner

13 h (webdiffusé)

La mise en place de hubs sociaux – pour des communications et une concertation efficace (IUJD)

13 h 45

Travail collaboratif sur le projet d’engagement (suite)

15 h 05

Pause

Segments webdiffusés

 

15 h 20

Panel avec grands témoins

16 h

Mots de la fin

16 h 15

Fin de l’événement

 

 

La programmation en bref | Le jeudi 24 février 2022

Les objectifs du forum sont les suivants :

  1. Favoriser la communication entre les partenaires institutionnels et communautaires qui travaillent auprès de la jeunesse montréalaise;
  2. Identifier des leviers de collaboration et trouver des solutions concrètes en tenant compte de la mission et de l’expertise de chacun;
  3. Développer un modèle montréalais concerté qui mobilise l’ensemble des intervenants.

*La programmation en bref | Le jeudi 24 février 2022*


Première partie : S’informer

  • État de situation des événements de violence armée sur le territoire du SPVM
  • Présentation des travaux du Comité stratégique de partenaires pour lutter contre la violence armée
  • Résultats de la rencontre Montréal sécuritaire pour les jeunes : Dialogue sur l’intervention en prévention de la violence (Service de la diversité et de l’inclusion sociale de la Ville de Montréal)
  • Meilleures pratiques en matière de violence armée (Institut universitaire Jeunes en difficulté)


Deuxième partie : Collaborer

Ateliers de travail sur les thèmes suivants :

  • Rechercher des pistes de solutions applicables aux enjeux liés à la confidentialité et à l'échange d'information;
  • Créer les conditions d’une concertation durable basée sur un modèle de responsabilité partagée entre tous les acteurs (institutionnels, communautaires et politiques);
  • Appliquer les meilleures pratiques en matière de prévention et d’intervention communautaire en violence armée chez les jeunes en territoire montréalais.

Je suis un citoyen.ne montréalais.e

Q : Comment puis-je participer au Forum ?

R : Les présentations des conférenciers seront accessibles au public via webdiffusion. 

Toutefois, les ateliers de travail collaboratifs ne seront pas webdiffusés pour les deux raisons suivantes :

1) Ces ateliers reposent sur des échanges qui se tiendront à plusieurs tables et qui traiteront de différents objets. Des considérations techniques complexifient la webdiffusion des différentes conversations simultanées.

2) Ces ateliers seront constitués d’échanges destinés à favoriser la prise d’engagements communs. Les partenaires prenant part à cet exercice doivent pouvoir échanger de manière franche et ouverte afin de favoriser le succès de cette démarche.

Consulter la programmation pour connaître les sujets et l’horaire des webdiffusions.

*Vous pouvez accéder à la webdiffusion en cliquant ici

Notez que les principaux engagements pris lors du Forum seront communiqués à la population montréalaise à l’issue de ce dernier et qu’un rapport sera produit par l’Institut du Nouveau Monde dans les semaines suivantes.

Les efforts de lutte contre la violence armée se poursuivront entre les différents partenaires impliqués au-delà du forum.

Je suis un.e journaliste

Q : Comment puis-je participer au Forum le 31 mars 2022?

R : Les présentations des conférenciers seront accessibles aux médias de même qu’au public via webdiffusion.

Toutefois, les ateliers de travail collaboratifs ne seront pas webdiffusés pour les deux raisons suivantes :

1) Ces ateliers reposent sur des échanges qui se tiendront à plusieurs tables et qui traiteront de différents objets. Des considérations techniques complexifient la webdiffusion des différentes conversations simultanées.

2) Ces ateliers seront constitués d’échanges destinés à favoriser la prise d’engagements communs. Les partenaires prenant part à cet exercice doivent pouvoir échanger de manière franche et ouverte afin de favoriser le succès de cette démarche.

Consulter la programmation pour connaître les sujets et l’horaire des webdiffusions.

*Vous pouvez accéder à la webdiffusion en cliquant ici

Il est également prévu de tenir informés les médias des engagements communs pris à l’issue de cette journée. Une conférence de presse sera organisée, dont les détails vous seront communiqués en temps opportun.

Un rapport sera également produit par l’Institut du Nouveau Monde dans les semaines suivantes.