La police des

Montréalais


Le SPVM saisit une arme à feu et procède à des perquisitions en matière de stupéfiants à Montréal-Nord

07 mars 2019

Les enquêteurs du Centre d’enquêtes Est, en collaboration avec les agents du Poste de quartier 39 (PDQ 39) et d’autres partenaires du SPVM, ont procédé à l’arrestation d’un individu pour possession d’arme à feu et de stupéfiants. Ils ont également procédé à quatre autres perquisitions à Montréal-Nord où une importante quantité de stupéfiants ont été saisis.

La première opération a débuté à la suite d’informations reçues par des agents du PDQ 39 voulant qu'un individu connu de nos services était en possession d’une arme à feu d’épaule et fréquenterait Montréal-Nord. Grâce au travail d’enquêtes, une perquisition a été menée le 22 février dernier et a permis de saisir une carabine tactique, ainsi que du crack et de la cocaïne. Deux suspects ont également été arrêtés, un homme et une femme, qui ont été accusés de possession d’arme sans autorisation, de possession de chargeur prohibé et de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

Par ailleurs, dans le cadre de la deuxième opération, différentes informations sont transmises de la part des citoyens aux policiers du Module d’actions par projet (MAP) du PDQ 39, concernant la vente de stupéfiants dans un immeuble à logements du boulevard Henri-Bourassa Est à Montréal-Nord, ainsi que dans un motel du même arrondissement. Une enquête menée par le MAP du PDQ 39 et les détectives du Centre d’enquêtes Est a permis de réaliser des perquisitions à ces endroits le 27 février dernier, ainsi qu’à des adresses reliées, pour un total de quatre perquisitions.

Des stupéfiants dont la valeur est estimée à près de 15 000 $ ont été saisis, notamment 1000 comprimés d’ecstasy et d’amphétamines, du crystal meth, de la cocaïne, ainsi qu’une importante quantité de crack, soit plus de110 grammes. Près de 6 000 $ en argent comptant ont également été saisis. Cette opération aura permis au SPVM de procéder à l’arrestation d’une femme et cinq hommes, dont certains sont connus de nos services en matière de crimes de violence et de trafic de stupéfiants. Un homme fait face à des accusations de trafic de stupéfiants et tous ont été accusés de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

Le SPVM continue de s’attaquer à la vente de stupéfiants afin de permettre à nos citoyens de Montréal-Nord de bénéficier d’un quartier paisible et sécuritaire. Toute information peut être transmise de façon confidentielle aux agents du MAP du PDQ 39 en composant le 514 280-0139, ou à Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou en ligne.

 


Ville de montréal