La police des

Montréalais


PDQ 38 | « Opération Visibilité »

02 novembre 2018

Aujourd’hui, de 17 h à 19 h, les policiers du poste de quartier 38 remettront gratuitement un phare blanc ou un feu rouge aux cyclistes dont la bicyclette n'est pas munie de cet éclairage. L’activité se tiendra sur la rue Milton et Durocher.  

Les agents sociocommunataires Lina Borremans, Luc Marticotte et Gabriel Couture seront sur place pour répondre aux questions.

En vertu de l’article 233 du Code de la sécurité routière, ces équipements sont obligatoires : Toute bicyclette doit également, la nuit, être munie d’un phare blanc ou d’un feu blanc à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière, lesquels peuvent être clignotants. « Les cyclistes négligent l’importance d’être visible lorsqu’ils circulent à la noirceur », précise l’agent Provost, conseillère à la Section de la sécurité routière. 

Une analyse des collisions fatales ou avec blessés graves entre un automobiliste et un cycliste survenues sur le territoire du SPVM révèle qu’en 2017, 16,6 % de ces collisions se sont produites à la noirceur ou au crépuscule. Alors que jusqu’à maintenant en 2018, le pourcentage s’élève à 14 %.

Depuis le 29 octobre et ce, jusqu’au 4 novembre, des opérations de sensibilisation se tiendront sur le territoire du SPVM et les patrouilleurs de différents postes de quartier remettront un phare blanc ou un feu rouge aux cyclistes afin de les installer sur les bicyclettes.

Le but de notre opération est de faire prendre conscience aux cyclistes qu’à partir de la semaine prochaine, à pareille heure, ils circuleront en pleine noirceur avec le changement d’heure qui arrive ce week-end. Nous leur rappelons l’importance d’être visible pour leur sécurité et qu’ils doivent munir leur bicyclette d’un phare blanc à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière, en plus de tous les réflecteurs obligatoires en tout temps. 


Ville de montréal