La police des

Montréalais


Assurez-vous d’être vu, de voir et d’entendre en présence de véhicules lourds

25 juillet 2018

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en collaboration avec la Ville de Montréal et l’Association du camionnage du Québec (ACQ) joignent leurs efforts afin de sensibiliser les usagers de la route en milieu urbain à rehausser leur vigilance en présence de véhicules lourds. Les trois partenaires en profitent pour rappeler quelques conseils pratiques de prévention afin d’éviter d’être victime d’un regrettable accident.

• Se méfier des angles morts;
• S’assurer d’être vu par le conducteur en établissant un contact visuel;
• Demeurer dans le champ de vision du conducteur. Notez que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus;
• Se tenir à distance des véhicules lourds;
• Traverser au bon endroit au bon moment;
• En cas de doute, s’éloigner du véhicule et attendre qu’il quitte les lieux;
• Être attentif : évitez de texter ou de porter des écouteurs.

Rappelons qu’en 2017 le SPVM déplore 11 accidents mortels et 14 ayant causé des blessures graves impliquant des véhicules lourds sur le territoire de l’île de Montréal et qu’en date du 23 juillet 2018, trois événements mortels ont été signalés et 10 ayant causé des blessures graves.

Les angles morts sont les parties de la route que le conducteur ne peut pas voir en raison des dimensions de son véhicule. « Que vous soyez en moto, à vélo ou à pied, le conducteur d’un véhicule lourd peut éprouver de la difficulté à vous voir en raison des angles morts » rappelle le porte-parole du SPVM, le sergent Jean-Bruno Latour.

Comme le précisait Marc Cadieux, Président-directeur général de l’ACQ : «Les chauffeurs de camion sont des professionnels entraînés pour la conduite urbaine. Toutefois, il est important pour les autres usagers de la route de savoir que les camions comportent des angles morts qu’il faut respecter. L’ACQ a toujours été partenaire des autorités dans leurs initiatives pour améliorer la sécurité routière dans une optique de cohabitation entre les usagers et de responsabilité partagée, que ce soit en siégeant sur le comité des communications de Vision Zéro, par son programme des Ambassadeurs de la route, en faisant des démonstrations d’angles morts avec les partenaires ou en offrant de la formation aux entreprises ».

Selon Julien Dufort, ingénieur et membre de l’équipe de sécurité routière de l’École Polytechnique de Montréal : « En raison de leur conception et leur taille, les véhicules lourds comportent des angles morts sur chacun de leurs côtés. Lors de nos enquêtes de collisions, nous avons noté que la majorité des collisions entre véhicules lourds et usagers vulnérables se produisent lorsque le véhicule lourd fait un virage à droite ou lorsque l’usager vulnérable passe à proximité, devant le véhicule. Nos dernières études ont démontré que pour les situations problématiques énumérées précédemment, l’ajout de miroirs antéviseurs (du type autobus scolaire) à l’avant des véhicules lourds constitue une solution efficace et peu coûteuse d’améliorer la détection des usagers vulnérables en milieu urbain ».


Ville de montréal